Nos collaborateurs, piliers de notre réussite.

 

 …………… RÉSEAU
209 Agences
14 Directions Régionales
 …………… MOYENNE D’AGE
31 ans
 Albaraka
COLLABORATEURS
2059 collaborateurs
dont 42% de femmes
 …………… TAUX DE PROMOTION INTERNE
6,43% pour le réseau
3,50% pour le siège

 

Travailler chez Albaraka, c’est…

 

 …………… Donner vie à des projets et donner du sens à votre métier!  …………… Adopter une culture axée sur l’efficacité,l’éthique et l’engagement
 Albaraka
 …………… Rejoindre le 4e meilleur employeur en 2015 !  …………… Œuvrer dans un environnement favorisant la transparence, l’innovation et la responsabilité
 Albaraka
Mener une carrière à la hauteur de vos ambitions  …………… Faire partie d’une équipe de passionnés qui valorise le dépassement de soi

Une marque employeur « Mawarid Albaraka »

Albaraka fidélise et engage ses collaborateurs par l’apport de sens et la prise en compte de leurs besoins et de leurs attentes. Il s’agit de les motiver pour « internaliser » l’image de marque désirée et pour projeter cette image aux clients et autres parties prenantes.

Les bénéfices d’une marque employeur forte et différente sont là pour renforcer l’implication des collaborateurs, reconnaître Albaraka en tant que bon employeur et attirer les candidats dont l’institution a besoin.

« MAWARID Albaraka » est ainsi étroitement alignée avec la marque corporate afin de présenter l’institution de façon cohérente et efficace. Une identité visuelle avec un naming, un logo et une signature ont été créés pour permettre de différencier la prise de parole RH et la distinguer du reste des messages émis.

De même, pour véhiculer les messages auprès de la cible, le site Carrières est au cœur du dispositif de communication. C’est le point d’entrée en matière de recrutement et d’image de la marque employeur.

La Marque Employeur se déploie aussi sur les médias sociaux. Une page Facebook intitulée «Albaraka Campus» a été créée afin de nouer le dialogue avec les candidats.

Suivez-nous sur les médias sociaux pour apprendre davantage sur l’environnement et la culture d’Albaraka