Madame Sana Qouft est une jeune femme micro-entrepreneur de 36 ans de la ville de Chtouka Ait Baha.

Dynamique et possédant une parfaite maîtrise de son métier, Madame Qouft a commencé à travailler en tant que coiffeuse dans un salon de coiffure. Grâce à son sérieux et à sa bonne réputation, elle a pu créer une école de coiffure et la développer en obtenant des microcrédits. Elle a ainsi amélioré son niveau de vie.

Afin de la soutenir dans le développement de son activité, l’institution Albaraka lui a octroyé trois prêts globaux de 90 000 dirhams.

Madame Qouft a réussi un pari ambitieux en passant de simple coiffeuse à propriétaire d’une école de coiffure où elle forme des jeunes filles de sa région. Avec leur savoir-faire, ces jeunes filles peuvent trouver un emploi ou créer leur propre projet, perpétuant ainsi un cercle vertueux de la croissance.